2 vins à découvrir en février

Mercredi, février 15, 2017

Je ne sais même pas si la marmotte a vu son ombre, mais je sais que j’aime le vin, le bon! Qu’est-ce qu’un bon vin? C’est le vin qui me fait plaisir, qui me donne des idées de repas ou de vacances, bref un vin qui fait plus que faire plaisir à mes papilles, qui l’instant d’une gorgée m’amène ailleurs! Voici deux de ces vins!

En 1982 naissait le vignoble de L’Orpailleur à Duhnam au Québec, c’est le premier vignoble québécois! C’est Hervé Durand, qui, en arrivant de France, est tombé amoureux du coin. Il a acheté une fermette pour pouvoir y faire un petit vignoble. Monsieur Durand avait déjà beaucoup d’expérience dans le domaine, il était vigneron en France. Alors, il a demandé à son voisin et ami de longue date, Charles-Henri de Coussergues, de l’accompagner dans cette belle aventure et de venir s’établir au Québec. Ici, ils se sont liés d’amitié avec le voisin d’en arrière, Frank Furtado, qui s’est joint à eux. Et c’est en signant les papiers officiels du vignoble avec leur avocat que le trio a trouvé son associé final : l’avocat lui-même, Pierre Rodrigue, lui aussi tombé amoureux du projet.

Et 35 ans plus tard, le résultat est magnifique! Il faut cesser d’être hyper critique en vers les produits de chez nous et les apprécier pour ce qu’ils sont c’est-à- dire de très bons vins qui n’ont pas besoin d’être comparé.

L’Orpailleur blanc 2015 est élaboré avec du vidal et du seyval. La robe est jaune pâle, limpide et brillante. Des arômes de fruits blancs avec des effluves d’agrumes nous invitent à poursuivre notre dégustation. En bouche, le vin est sec et vif, beaucoup de rondeur et de persistance. Avec seulement 11,5% d’alcool, ce vin digeste s’invite comme complice à l’apréro amis aussi avec des fruits et des poissons maigres. L’Orpailleur blanc 2015 à 15,45$ (704221).

Orpailleur blanc 2015

La dénomination d’origine (DO) Montsant est une appellation espagnole du sud de la Province de Tarragona, en Catalogne. Anciennement Falset Tarragona (DO), la dénomination prit en 2002 le nom de la montagne de Montsant toute proche. Le vignoble représente aujourd'hui une superficie de production d’environ 2.000 hectares.

Voilà pour la géographie, passons maintenant aux choses sérieuses : La dégustation! Cims del Montsant 2010 est issu d’un assemblage de grenache (63%) et de carignan (37%), est élevé pour cinq mois en barrique de chêne français (70%) et américain (30%). La robe est rubis franc, limpide et brillante. Des arômes de fruits rouges mûrs, une touche de cacao. En bouche, ce vin est sec et vif avec des tanins très harmonieux. Tout en équilibre, ce vin a une persistance vraiment intéressante et accompagnera parfaitement les viandes blanches grillées ainsi que les plats épicés. Cims del Montsant 2010, DO Montsant à 16,95$ (13072943).

Cims del Montsant 2010

FacebookTwitterGoogle+Partager

Laissez un commentaire